Pourquoi le secteur des transports constitue t-il le cœur du développement de toute économie ?

Par le concept « développement économique », nous désignons ici l’ensemble des évolutions positives d’une zone géographique ou d’une population, que ce soit sur le plan démographique, technique, industriel, sanitaire, culturel, social, …etc. Ces évolutions positives doivent engendrer l’enrichissement de la population et l’amélioration de leurs conditions de vie.

Le secteur des transports quant-à lui comprend, tous les modes de transports, leurs infrastructures et tous leurs véhicules dont le but principal est de transporter des personnes ou des biens d’un endroit vers un autre.

Dans cet article, nous allons voir comment une bonne organisation du secteur des transports entraîne le développement sans condition de toutes les économies.


Mais avant, je vous invite à recevoir à tout moment et gratuitement, mon guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en  cliquant ICI et en me laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Je me ferais un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre boite de réception, ainsi que tous mes prochains articles.


Le secteur des transports est d’une importance capitale dans le développement économique et social d’un État, voire d’une communauté économique, ou même d’un continent. Ceci tout d’abord parce qu’il apporte une contribution directe et non négligeable à l’économie nationale ou au Produit Intérieur Brut (PIB), ensuite pour son impact fonctionnel ou son rôle de soutien ou dérivé par rapport aux autres secteurs de la vie économique d’un État. Toutes les économies du monde sont tributaires des transports pour leur bon fonctionnement et pour leur croissance. D’ailleurs, les transports absorbent une part importante d’énergie et des budgets des États.

La politique gouvernementale, à travers l’intervention étatique, doit en effet, toujours prendre en compte l’aspect « transports », quelque soit le secteur d’activité concerné par un projet quelconque : santé, industrie, défense, urbanisme, agriculture, éducation, transports même, …etc. L’État devrait donc avoir pour objectif, d’ajuster, dans la mesure du possible, le développement de chaque secteur précis de l’économie avec des objectifs plus globaux, touchant le développement de la société toute entière, et ceci passerait principalement par le développement des infrastructures et/ou des moyens de transports. Le transport est donc l’un des secteurs vitaux de l’économie d’un pays, et ceci pour plusieurs raisons parmi lesquelles nous avons :

  • Sans infrastructures et/ou moyens de transports, il n’y a pas d’échanges commerciaux entre économies distinctes, pas de déplacements de personnes d’un point vers un autre. Bref, la rencontre entre les producteurs et les consommateurs (l’offre et la demande) serait tout simplement impossible et inexistante.

D’autre part, sans infrastructures et/ou moyens de transports, les déplacements de biens et de personnes seraient moins rapides, moins sûres, moins fiables, moins efficaces et à contrario plus onéreux. Tous ces éléments constituants les principaux critères de compétitivité et de différentiation des économies et même des entreprises à nos jours.

Imaginez avoir à expédier un colis de Douala à Yaoundé sans infrastructure (aéroport, gare ferroviaire, aérogare, route, chemin de fer) ou moyen de transport (véhicule, train, aéronef), cela serait simplement impossible. Mais si la route par exemple existe et que les véhicules adéquats n’existent pas, imaginez que vous ayez à expédier votre colis par un intermédiaire qui effectuera le trajet à pied par exemple : Imaginez le délai, les risques et autres.

On se rappelle encore de la rupture malheureuse du pont d’Eséka reliant Douala à Yaoundé, qui a plombé les recettes de l’État camerounais et des opérateurs économiques du Cameroun et de la sous-région Afrique Centrale à hauteur de plusieurs milliards en une seule journée.

  • Sans infrastructures et/ou moyens de transports, le taux de chômage serait bien plus élevé qu’aujourd’hui. Car le seul fait d’acheter un véhicule utilitaire induit indirectement, près d’une dizaine d’emplois. Entre autre, pour que ce véhicule se déplace normalement dans les artères du pays, il y aura des besoins : un moniteur d’auto-école pour dispenser les cours de conduite, un douanier pour de dédouanement, un assureur pour garantir les risques, des agents de l’état pour le paiement des impôts, la carte bleue, de la taxe de stationnement, un mécanicien pour les réparations, un pompiste pour les consommations de carburant, des officiers de police pour les contrôles routiers et pour diriger la circulation, un agent d’entretien pour le nettoyage, …etc.
  • Sans infrastructures et/ou moyens de transports, des zones géographiques, surtout en périphéries des grandes villes, ont du mal à se développer. Et à chaque fois que des infrastructures routières sont aménagées, des activités économiques aussi diverses que variées se développent spontanément tout au long pour répondre aux nouveaux besoins naissant des populations locales. D’ailleurs, ne dit-on pas souvent que là où la route passe le développement suit ?

Compte tenu de ce qui précède, ne pouvons-nous pas affirmer sans ambages qu’une meilleure organisation du secteur des transports entraîne le développement sans conditions d’une économie ? Autrement dit, une économie qui voudrait se développer devrait surtout investir dans les infrastructures et les moyens transports, car les transports, en tant que fonction dérivée des autres secteurs de l’économie, entraîne indirectement, mais à coup sûr, leur émergence.

Et vous, connaissez-vous d’autres illustrations qui démontrent à suffisance ce rôle prépondérant que joue le secteur des transports dans le développement d’une économie ? Ou alors connaissez-vous plutôt des illustrations qui remettent en cause cette idée ?

En partageant votre expérience et vos connaissances avec la communauté des lecteurs de ce blog, rappelez-vous qu’il y a toujours plus de bonheur à donner qu’à recevoir !


C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, je vous rappelle que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, mon guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en  cliquant ICI et en me laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Je me ferais un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre boite de réception, ainsi que tous mes prochains articles hebdomadaires.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-moi avec un commentaire, une mention j’aime, un abonnement à ma chaîne YouTube Tube ou partagez-la avec vos amis sur les réseaux sociaux et…

…A NOUS LA PERFORMANCE LOGISTIQUE !

 

3 thoughts on “Pourquoi le secteur des transports constitue t-il le cœur du développement de toute économie ?

Laisser un commentaire