Différence entre TRANSPORT et LOGISTIQUE

Depuis les profondeurs de nos villages (d’où les cultivateurs retournent le sol pour obtenir des récoltes, d’où les pêcheurs jettent leurs filets et tendent leurs cannes à pêche pour attraper du poisson et d’autres produits de mer, d’où les chasseurs posent des pièges et s’arment de leurs fusils de chasse pour capturer du gibier), aux comptoirs des supermarchés et des grandes surfaces de distribution qui pullules dans nos métropoles, les industries du TRANSPORT et de la LOGISTIQUE jouent un rôle clé dans le bon fonctionnement de toute économie.

D’ailleurs, tout individu âgé en moyenne de cinq ans emploi au quotidien l’une de ces deux industries liées à la circulation des biens et des personnes.  

Cependant, une incompréhension réside encore dans l’emploi courant de ces deux concepts, comme l’a souligné notre lecteur Derossi SIEYODJI (Douala), dans l’un de nos forums de discussion, lorsqu’il demande s’il peut avoir de LOGISTIQUE sans TRANSPORT et inversement.

Dans cet article, nous allons faire quelques précisions en ce qui concerne la différence entre le TRANSPORT et de la LOGISTIQUE, après avoir redéfinit chacun des deux concepts.


Mais avant, nous vous inviterons à recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur WhatsApp.


Définition du TRANSPORT

D’après les économistes, le TRANSPORT peut se définir comme le déplacement d’un bien ou d’une personne d’un point à un autre. C’est un bien économique, comme une coupe de cheveux ou une paire de chaussures, même s’il n’est pas seulement cela. Techniquement, le TRANSPORT est davantage un service qu’un bien, parce qu’il est plus immatériel que matériel. Le TRANSPORT présente des caractéristiques propres. Les principales sont les suivantes :

  • Tout d’abord, le TRANSPORT est un bien de consommation intermédiaire. Il est rarement demandé en soi et pour soi. Il constitue un auxiliaire de l’activité professionnelle, des loisirs ou de la production. La demande de TRANSPORT ne peut donc se comprendre qu’en relation avec le mode de vie et l’activité de production.
  • Ensuite, c’est une activité à forte intensité capitalistique. La production de TRANSPORT, ou plus exactement le TRANSPORT motorisé, met en jeu du capital (des routes, des chemins de fer, des camions, des locomotives, des avions, …etc.), des inputs (carburants, électricité), du travail (des camionneurs, des cheminots, des pilotes) et du temps. Cela est vrai pour tous les biens, mais à des degrés divers, et la part du capital, en infrastructure comme en moyens de TRANSPORT, est plus importante pour le TRANSPORT que pour la plupart des biens, en particulier des services.
  • Une troisième caractéristique du TRANSPORT est la longue durée de vie de ses infrastructures. Les décisions en la matière vont porter leurs fruits pendant des décennies, voire des siècles. La période de construction de ces infrastructures est également très longue. Pour des raisons techniques (il faut plusieurs années pour construire un ouvrage complexe) et surtout socio-politiques (il faut encore plus longtemps pour faire accepter le principe et le tracé d’une voie routière ou ferroviaire), des dizaines d’années peuvent s’écouler entre la décision et la réalisation.

Le TRANSPORT est crucial, car il favorise le commerce entre les personnes, ce qui établit à son tour les civilisations. Il est très intéressant que le TRANSPORT soit un catalyseur de la civilisation, mais c’est logique, car il permet de commercer et de communiquer.

Définition de la LOGISTIQUE

Le conseil des professionnels de la gestion de la chaîne d’approvisionnement (The Council of Supply Chain Management Professionals (CSCMP)) définit la LOGISTIQUE comme le processus de planification, de mise en œuvre et de contrôle des procédures de TRANSPORT et de stockage efficaces et efficients des biens, y compris les services, et les procédures connexes de renseignements du point d’origine au point de consommation dans le but de se conformer aux exigences des clients. Cette définition comprend la gestion du fret entrant, les mouvements sortants, internes et externes.

En termes simples, la LOGISTIQUE fait référence à l’art de savoir agencer un ensemble d’éléments et d’évènements interdépendants pour atteindre un objectif visé. Ce terme peut également être employé, même lorsque le TRANSPORT n’intervient pas.

Donc, par exemple, si un ami vous dit qu’il organise une fête d’anniversaire surprise pour sa femme et que vous lui demandiez comment il va gérer la LOGISTIQUE, sachez que vous lui demandez implicitement :  

  • Comment il va trouver les numéros de téléphone des amis de sa femme ?
  • Comment il va les invitez à la fête sans que sa femme ne le sache ?
  • Comment il va amenez sa femme sur place sous un autre prétexte ?
  • …etc.

Bref, vous lui demandez comment il va coordonner un ensemble complexe d’événements pour atteindre l’objectif qui est celui de surprendre agréablement sa femme.

Dans le langage des affaires, la LOGISTIQUE peut également être utilisée comme un terme technique pour gérer les processus complexes qui impliquent ou non le TRANSPORT.

Ainsi, par exemple, Toyota utilise la fabrication Just-In-Time (JIT). Cela signifie que Toyota optimise son inventaire par rapport au calendrier de sa chaîne de montage, en tenant compte d’un certain nombre de facteurs : quelle pièce (par exemple, une porte de voiture) est nécessaire dans la chaîne de montage et à quel moment, où se trouve le fournisseur, combien de temps faut-il à cette pièce pour partir du fournisseur et arriver à destination, quelle société de TRANSPORT a le meilleur calendrier et le routing approprié pour récupérer la pièce auprès du fournisseur et de la livrer dans la chaîne de montage et ainsi de suite.  

La différence entre le TRANSPORT et la LOGISTIQUE

Après lecture des définitions ci-dessus, il devient de plus en plus évident de percevoir la différence entre ces deux concepts.

La LOGISTIQUE exige une planification préalable, alors que le TRANSPORT est juste là pour exécuter cette planification lors de l’obtention du fret. Il est donc clair que la LOGISTIQUE et le TRANSPORT sont des concepts distincts, mais que le TRANSPORT est tout simplement une partie de la LOGISTIQUE.

En matière de LOGISTIQUE, les responsables doivent prendre d’autres décisions au-delà du mode de TRANSPORT, incluant : le conditionnement, l’emballage, la documentation, l’assurance, le stockage, la règlementation sur l’importation et l’exportation, la gestion des réclamations, le choix et la gestion de fournisseurs et des prestataires, la gestion des risques, la gestion des retours, …etc.

Donc, même si ces termes sont souvent utilisés de manière interchangeable l’un à la place de l’autre, il n’en demeure pas moins que le TRANSPORT traite et se limite au traitement de la fonction du déplacement de biens ou de personnes d’un point à l’autre.

C’est une autre raison pour laquelle il est essentiel, au sein des départements LOGISTIQUEs des entreprises, que les dirigeants ne voient pas les logiciels, tels que les logiciels de gestion des TRANSPORTs, comme une solution miracle à leurs problèmes LOGISTIQUEs. Le logiciel TMS est certes utile, mais comme vous pouvez le voir, au-delà de l’approvisionnement et de la gestion des TRANSPORTs par l’intermédiaire du logiciel, il y a bien d’autres contraintes auxquelles un cadre LOGISTIQUE doit faire face au quotidien.

Ainsi donc, pour calculer vos coûts LOGISTIQUEs, par exemple, vous devez y ajouter les coûts de TRANSPORT (coûts de distribution, par exemple), les coûts d’entretien des stocks (coûts d’entreposage et de stock) et les coûts liés à l’information (coût de commande, par exemple).

Le TRANSPORT et la LOGISTIQUE sont deux industries très différentes mais entremêlées qui jouent un rôle clé dans le mouvement des biens et des personnes. Bien que la LOGISTIQUE soit à l’origine de l’opération, le TRANSPORT est la force de pression pour s’assurer que les marchandises se rendent du point A au point B et que le mode de TRANSPORT l’achemine en temps opportun.

Les principales différences entre les deux sont ce qui donne à chacun un rôle si important dans les éléments complexes du commerce et de l’infrastructure d’aujourd’hui.

Au terme de tout ceci, et pour répondre à mon ami Derossi SIEYODJI (Douala), nous pouvons donc affirmer sans risque de nous tromper qu’il peut y avoir de LOGISTIQUE sans TRANSPORT, mais il ne pourrait y avoir de TRANSPORT sans LOGISTIQUE.

Et vous, auriez-vous d’autres points importants que vous souhaitez partager en ce qui concerne les différences et les similitudes entre les concepts « TRANSPORT » et « LOGISTIQUE » ? Si oui, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en dessous de cet article.


C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, nous vous rappellerons que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-nous avec un commentaire, une mention j’aime, un abonnement à notre chaîne YOUTUBE ou partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur Whatsapp.

Les champions ont simplement une meilleure chaîne LOGISTIQUE !


Lens utiles :

One thought on “Différence entre TRANSPORT et LOGISTIQUE

Laisser un commentaire