Comment gérer les flux par les méthodes PERT et GANTT ?

Comment suivre l’avancement d’un projet, organiser et coordonner l’enchaînement des tâches ? Il s’agit de la finalité de la méthode PERT à utiliser de concert avec un diagramme de GANTT. Des outils particulièrement précieux pour le suivi des projets complexes où des tâches peuvent être interdépendantes ou non, avec des chemins parallèles.  L’objectif étant de maîtriser le délai de réalisation.

Dans cet article, nous allons aborder les notions de « réseau PERT » et de « diagramme de GANNT », en précisant leur utilité et leurs représentations graphiques respectives.


Mais avant, nous vous inviterons à recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur WhatsApp.


1- La gestion des flux par la méthode PERT

Le PERT (Program and Evaluation Review Technic) s’attache surtout à mettre en évidence les flux ou les liaisons qui existent entre les différentes opérations et à définir le chemin dit critique, c’est-à-dire les opérations sur lesquelles on ne peut pas prendre de retard sans modifier la durée globale de réalisation du projet.

La méthode PERT est également appelée méthode des niveaux :

  • On travaille à partir du tableau des tâches antérieures ;
  • On définit le niveau 1 comme étant l’ensemble des sommets sans tâches antérieures ;
  • On barre dans le tableau des tâches antérieures, l’ensemble des sommets qui n’ont plus de tâche antérieure et on obtient le niveau suivant et ainsi de suite ;
  • Les niveaux ainsi définis nous donnent la position des sommets des débuts des tâches correspondantes.

Pourquoi utiliser le Réseau PERT ?

Cet outil facilite la maîtrise du projet. En effet, il permet de :

  • Donner une vue réelle de la livraison du projet ;
  • Anticiper l’affectation des ressources humaines et financières, des moyens techniques ;
  • Identifier les tâches à traiter plus rapidement si l’on souhaite livrer le projet plus tôt ;
  • Repérer les tâches à traiter simultanément (travail en parallèle) et les tâches antérieures ;
  • Identifier les tâches critiques et le non-critique pour tenir les délais – permet par exemple de redéployer des ressources si nécessaires ;
  • Préparer la construction d’un planning Gantt.

Application n°1 PERT :

Une opération de gestion des flux opérationnels au sein de Marco Logistique se présente comme suit :

Tâches 1 2 3 4 5 6 7 8
Antériorités 4, 7, 8, 6 / 2, 6, 5 3, 5 2 2 3 3, 6

Travail à faire : Faire le graphe ordonné par niveau de la gestion des flux opérationnels.

Résolution application n°1 PERT : (voir schéma ci-dessous)

Application n°2 PERT :

Afin d’expédier des colis de la ville de Douala (A) vers celle de Bandjoun (J), Marco Logistique doit recourir à plusieurs transporteurs qui desservent les liaisons intermédiaires entre ces deux villes à travers les coûts des parcours donnés dans le tableau ci-après (en colonne nous avons les villes de départ, et en ligne les villes d’arrivée) :

  A B C D E F G H I J
A   18000   5000   16000        
B     12000             29000
C             6000   15000  
D         13000          
E   2000           14000    
F                   30000
G                 4000  
H                 17000 25000
I                   5000
J                    

Travail à faire :

  • Etablir le dictionnaire des précédents (tâches directement antérieures) ;
  • Représentez ces flux sous forme d’un graphe ordonné par niveau ;
  • Indiquez tous les chemins possibles de la ville de Douala (A) à celle de Bandjoun (J) ainsi que leurs coûts et indiquez la solution la plus économique pour relier les deux villes.

Résolution application n°2 PERT :

  • Dictionnaire des précédents :
Tâches A B C D E F G H I J
Précédents / A, E B A D A C E C, G, H B, F, H, I
  • Présentation du graphe :
  • Chemins possibles :

A-B-C-G-I-J = 18000 + 12000 + 6000 + 4000 + 5000 = 45 000

A-B-C-I-J = 18000 + 12000 + 15000 + 5000 = 50 000

A-B-J = 18000 + 29000 = 47 000

A-D-E-H-I-J = 5000 + 13000 + 14000 + 17000 + 5000 = 54 000

A-F-J = 16000 + 30000 = 46 000

A-D-E-B-C-G-I-J = 47 000

A-D-E-B-C-I-J = 52 000

A-D-E-B-J = 49 000

A-D-E-H-J = 57 000

2- La gestion des flux par la méthode de GANTT

La méthode de GANTT consiste à déterminer la meilleure manière de positionner les différents flux d’une opération à exécuter sur une période déterminée, en fonction des durées, des contraintes d’antériorité, des délais à respecter et des capacités de traitement.

Le diagramme de GANTT se présente sous forme d’un tableau quadrillé, où chaque colonne correspond à une unité de temps et chaque ligne à une opération à réaliser. On définit une barre horizontale pour chaque tâche. La situation de la barre sur le graphique est fonction des liens entre les différentes tâches.

Le diagramme de GANTT classique consiste donc à représenter les opérations en les faisant démarrer le plus tôt possible (jalonnement au plus tôt) ou alors le plus tard possible (jalonnement au plus tard).

  • Le jalonnement au plus tôt : On commence le plus tôt possible, le ou les opérations qui n’ont pas de tâche antérieure. On représente ensuite le ou les tâches ayant pour antérieure, le ou les tâches déjà représentées, et ainsi de suite.
  • Le jalonnement au plus tard : On commence par positionner le plus tard possible, le ou les tâches qui n’ont pas de successeur. On représente ensuite le ou les tâches qui ont pour successeur, le ou les tâches qu’on vient de représenter, et ainsi de suite jusqu’aux tâches qui n’ont pas d’antérieur.
  • Le chevauchement : Cette technique consiste à faire démarrer une tâche alors que la précédente n’est pas encore terminée, ou à effectuer des opérations en parallèle pour diminuer le temps global de réalisation des opérations.

Un flottement correspond au temps de retard qu’on peut prendre sur une opération sans pour autant augmenter la durée globale de réalisation de l’opération. Ce sont des éléments de flexibilité qui permettent à l’entreprise de perdre un peu de temps sans conséquence.

L’intérêt du diagramme de Gantt :

Si l’outil est devenu si populaire dans le monde de la gestion de projet, ce n’est pas pour rien : il offre en effet de nombreux avantages. Quelques exemples :

  • Il est adaptable à tous : Le diagramme de Gantt est utilisable pour tous les domaines d’activité ;
  • Il facilite la compréhension : Représenter la complexité par des éléments visuels simples permet à tous de mieux l’appréhender. Tout devient plus simple avec des images !
  • Il aide à planifier : Le dépassement des délais est bien souvent chose courante dans la gestion de projets. Déterminer une durée pour chaque activité à réaliser et leur donner une date d’échéance permet de visualiser plus facilement la durée totale du projet ;
  • Il structure les pensées : Un projet compte parfois de nombreuses tâches à mener à bien. Parfois même tellement que l’on ne sait pas par quel bout commercer ! Le diagramme de Gantt aide à référencer quelles tâches sont nécessaires à accomplir et quel ordre leur donner ;
  • Il améliore l’organisation du travail : Avoir une vision complète sur la structure du projet impacte positivement l’organisation du travail de tous les membres du projet. Le chemin critique permet d’obtenir une meilleure approche de ce qui est à faire, de ce qui est urgent ou qui l’est moins, des possibles retards sur la planification de base, …etc. ;
  • Il est dynamique : Qui n’a pas été confronté un jour à un changement de planning bouleversant par la même toute l’organisation du projet ? Qui n’a pas connu les mises à jour fastidieuses et décalé une à une toutes les dates et échéances d’un projet ? Le diagramme de Gantt, dynamique, recalcule automatiquement les dates et durées de chaque tâche lorsque l’une d’entre elle est modifiée.

Application n°1 GANTT :

Marco Logistique veut ordonnancer la réalisation des flux de distribution de produits de l’un de ses clients dans plusieurs villes. Cette opération se déroule en cinq phases. Les caractéristiques de réalisation des tâches sont les suivantes :

Opération A B C D E
Durée 03 jours 06 jours 04 jours 07 jours 05 jours

Lien entre les opérations : pour respecter la suite logique des opérations du fait de la proximité de certaines villes par rapport à d’autres, par rapport à la zone de production et compte tenu de la disponibilité du moyen de transport, il est nécessaire de réaliser : B et D après A, C après B, E après D.

Travail à faire : présenter le diagramme de GANTT.

Résolution application n°1 GANTT :

Application n°2 GANTT :

Marco Logistique a une activité de conception et fabrication des bâches de protection. Pour s’adapter aux évolutions du marché, elle vient de concevoir un nouveau modèle plus lourd et plus résistant. Avant de lancer la fabrication de ce nouveau modèle, la société se propose de réaliser un prototype. Suite à une réflexion au sein du bureau des méthodes, on a pu définir la durée approximative des différentes opérations et on a établi le tableau des antériorités ci-après :

Tâches Antériorités Durées (jour)
A (Découpage des éléments de l’étai et la bâche) / 02
B (Assemblage mécanique des bâches) / 01
C (Montage et filetage des deux bâches) E – B – H 01
D (Pose du pare choc, de manettes et de la courroie) C 02
E (Perçage et soudage des éléments de l’étai et la bâche) A 01
F (Vérification du fonctionnement) E – B – H 02
G (Etai de bâche) D – F 01
H (Répartition des accessoires) / 03

Pour des raisons de disponibilité des matières et des composants nécessaires à la réalisation, la fabrique du prototype ne peut commencer que le 03 octobre.

Travail à faire : présenter les diagrammes de GANTT (par la méthode du jalonnement au plus tôt et par la méthode du jalonnement au plus tard le 10 octobre soir).

Résolution application n°2 GANTT :

  • Par la méthode du jalonnement au plus tôt :
  • Par la méthode du jalonnement au plus tard le 10 octobre :

Nota bene : Pour la méthode du jalonnement au plus tard, on voudrait souvent que la réalisation du prototype se termine le 10 octobre au soir. Ainsi, on commence par positionner le plus tard possible, la ou les tâches sans successeurs (G). Ensuite, on positionne le plus tard possible, la ou les tâches qui ont pour successeur celles qu’on vient de représenter (D et F) et ainsi de suite jusqu’aux tâches qui n’ont pas d’antérieures (après D et F, on représentera les tâches qui ont pour successeur C, puis on représentera E, B, H et enfin A.

Et vous, auriez-vous d’autres éléments importants à souligner au sujet de ces deux notions de « réseau PERT » et de « diagramme de GANNT » ? Si oui, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en dessous de cet article.


C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, nous vous rappellerons que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-nous avec un commentaire, une mention j’aime, un abonnement à notre chaîne YOUTUBE ou partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur Whatsapp.

Les champions ont simplement une meilleure chaîne logistique !


Lens utiles :

La vie c'est le partage !

One thought on “Comment gérer les flux par les méthodes PERT et GANTT ?

Laisser un commentaire