Comment faire du « Juste A Temps » (JAT) ?

Le juste à temps (JAT) est la livraison des pièces juste au moment où l’utilisateur en a besoin pour sa chaîne de fabrication.

La réalisation du juste à temps est très difficile en pratique, malgré son apparente simplicité théorique, et c’est un concept beaucoup plus développé dans l’industrie automobile.

Il existe plusieurs méthodes, techniques et pratiques pour faire du juste à temps.

JAT

Dans cet article,  je vais vous donner 7 (sept) pratiques non exhaustives et plus ou moins simples pour faire du juste à temps.


Mais avant, je vous invite à recevoir à tout moment et gratuitement, mon guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en  cliquant ICI et en me laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Je me ferais un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre boite de réception.


1 – Effectuer des livraisons fréquentes, mais en petites quantités 

Au lieu d’une seule livraison globale par semaine, vous pouvez faire une livraison chaque jour de la semaine. J’imagine déjà vos commentaires de protestations au sujet des frais supplémentaires, car plusieurs livraisons peuvent coûter un peu plus cher qu’une livraison unique par semaine. Toutefois, le bénéfice d’inventaire et de gestion des stocks engendré en vaut généralement la peine. Ne perdez pas de vue le fait que gérer un stock génère de nombreuses charges pour l’entreprise parmi lesquelles le gardiennage, les frais administratifs, le loyer et autre. Par ailleurs, vous pourriez utiliser de véhicules plus petits et les faire livrer le plus souvent, à la place d’un gros véhicule qui aurait pu livrer en une seule fois. En fait, même chez Toyota, la plupart des pièces arrivent dans un camion de taille moyenne.

Il est toutefois inutile de faire des livraisons plus petites que la taille du lot nécessaire pour une production.

2 – Utiliser des groupes de fournisseurs

Créer des groupes de fournisseurs afin de pouvoir visiter des fournisseurs multiples le long d’un trajet sans avoir à subir un temps élevé de voyage supplémentaire.

3 – Utiliser des fournisseurs locaux pour des réactions rapides

Courtes ou longues distances de livraison, il est bon d’avoir des groupes de fournisseurs, mais c’est encore mieux quand vous êtes au centre de cet amas. Plus vous êtes proches de vos fournisseurs, moins vous avez besoin de stock. Là encore, la loi des livraisons par petites quantités est valide. Si vous optez pour des fournisseurs éloignés du point de vue géographique, vos marchandises seront en route pour plusieurs semaines, délai de dédouanement compris. Par conséquent, vous aurez besoin de plusieurs semaines de stock de marchandises additionnelles.

Être plus près de vos fournisseurs nécessite beaucoup moins de matériel pour votre chaîne d’approvisionnement. Mieux encore, cela vous donne une réaction plus rapide aux changements. Par exemple, la plupart des fournisseurs japonais de Toyota sont dans un rayon de 100 km autour de Toyota City. Pour les sites à l’étranger aussi, Toyota essaie de convaincre ses fournisseurs d’établir une filiale à proximité.

Une autre entreprise, plus connu pour la marque de vêtements Zara, produit en Europe pour le marché européen. Malgré la hausse du coût du travail, ils ont réussis. Ils ont des nouveautés dans les magasins alors que la concurrence fabrique toujours à Shanghai. Ils ont besoin de seulement une semaine de la conception à la vente, alors que la concurrence a besoin d’environ six mois.

Le principal avantage de l’utilisation des fournisseurs locaux n’est pas tant la réduction des stocks, mais la réaction aux variations de la demande. Et, alors que nous voulons tous avoir une demande constante, des variations de la demande sont juste une réalité de la vie. Par conséquent, une chaîne d’approvisionnement plus courte permet une réaction beaucoup plus rapide aux changements peu envisageables, même si le flux des matières n’est qu’une partie de cette réaction.

4 – Travailler de concert avec vos fournisseurs

Le temps nécessaire pour atteindre le fournisseur et l’informer des changements inévitables dans votre chaîne de production est tout aussi important. Pour livrer en juste à temps, le fournisseur doit savoir ce dont vous avez besoin et dans quel délai. Plus il est difficile de transmettre les informations au fournisseur, plus il sera difficile pour le fournisseur de vous livrer en juste à temps. Cela signifie bien sûr, que vous devez mettre sur pied une procédure claire d’information du fournisseur en cas de changements imprévisibles dans la chaîne de production. L’alternative serait de manquer de pièces et arrêter la production.

Dans l’ensemble, vous devriez rester près de votre fournisseur non seulement en termes physiques, mais aussi en termes de partage d’information. Malheureusement, beaucoup d’entreprises voient cette relation d’une manière unilatérale : si le client dit saute, le fournisseur doit sauter.

5 – Stabiliser votre Production

Votre fournisseur doit livrer les produits, juste au moment où vous en avez besoin. Pour se faire, il a besoin d’informations fiables sur votre demande. Si vous décidez à la dernière minute de changer votre production, votre fournisseur sera incapable de vous livrer à temps. Si vous modifiez votre plan de production lorsque les pièces sont déjà en cours de montage, il est trop tard. En fait, même si les pièces ne sont pas encore en cours de montage, il peut également être trop tard, puisque le fournisseur aussi a besoin de temps pour organiser et structurer ses expéditions. Par conséquent, ne changez pas votre production dans un bref délai, d’ailleurs, vous n’obtiendrez probablement pas les pièces dans le temps. Ainsi, vous devez avoir une production stable avec peu ou pas de changements, bien que ceci soit plus facile à dire qu’à faire.

Il est également important de transmettre au fournisseur une demande constante et stable. Plus vos commandes sont stables, plus il est facile pour vos fournisseurs de vous livrer en juste à temps.

Par conséquent, évitez les changements dans votre gamme de produits si vous le pouvez : moins vous changez, mieux c’est. Si vous augmentez ou diminuer souvent les quantités, même si vous le dites au fournisseur un jour avant l’expédition, ce dernier devra faire un inventaire supplémentaire pour couvrir cette fluctuations.

6 – Juste en séquence

Une autre approche connexe au juste à temps est le « juste dans l’ordre ». L’idée étant de livrer les pièces non seulement dans le temps, mais également suivant leur ordre de nécessité dans la fabrication. De cette façon, il y a moins d’effort de séquencement des pièces après le déchargement, ce qui réduit les pertes de temps.

Cela se fait couramment dans l’industrie automobile avec les sièges. Avec les nombreuses variantes de sièges, il n’est souvent pas possible de les garder en stock. Au lieu de cela, le fournisseur est généralement très proche de l’usine, et fournit les sièges de la voiture naturellement en juste à temps, quand ils sont nécessaires.

7 – Convaincre vos fournisseurs

Vous avez besoin de travailler avec vos fournisseurs, et vos fournisseurs avec vous. Un surplus d’effort est généralement requis du côté des fournisseurs. Par conséquent, vous devez les convaincre de se joindre à ces efforts.

Il y a généralement deux stratégies communes dans l’industrie.

Tout d’abord, si vous êtes un grand ou même le plus gros client de votre fournisseur, vous avez beaucoup de pouvoir de marché sur lui. Par conséquent, le fournisseur a un intérêt à garder son plus gros client (vous) heureux. Pour le fournisseur, c’est aussi une économie d’échelle, car il est plus facile pour lui de vous livrer en juste à temps, surtout s’il a de plus grandes quantités de marchandises pour vous. Un exemple courant est l’industrie automobile et ses fournisseurs, bien que même dans ce cas, une approche de la force brute fonctionne rarement bien.

Deuxièmement, si vous êtes juste un petit client de votre fournisseur, vous devez lui donner d’autres mesures d’incitation. C’est généralement un peu plus difficile, car vous avez besoin de partager les avantages du juste à temps avec le fournisseur. Mais alors, il y a un risque que cela ne soit pas la peine pour un fournisseur qui trouve que vous êtes un tout petit client.

Habituellement, ce qui ne fonctionne pas c’est lorsqu’un petit client essaye de forcer un fournisseur à faire du juste  à temps. Bien sûr, le fournisseur ne vous en dira pas tellement, mais cependant, il va essayer de s’en tirer avec un effort minime, qui n’est généralement pas assez bon.

Et vous, connaissez-vous d’autres pratiques utiles pour la mise en œuvre du juste à temps ?


C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, je vous rappelle que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, mon guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en  cliquant ICI et en me laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Je me ferais un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre boite de réception.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-moi avec un commentaire, une mention j’aime, un abonnement à ma chaîne You Tube Tube ou partagez-la avec vos amis sur les réseaux sociaux et…

…A NOUS LA PERFORMANCE LOGISTIQUE !

Laisser un commentaire