Comment définir et mesurer la performance globale d’une Supply Chain : le Cash to Cash Cycle Time (outil 5)

Le Cash to Cash Cycle Time (CCCT) mesure le délai moyen pour convertir à travers la Supply Chain, une unité monétaire dépensée pour l’achat des matières premières en unité monétaire recouvré du client. En d’autre termes, c’est le temps nécessaire pour rentabiliser une unité monétaire investi par l’entreprise.

Le cash to cash cycle time est un indicateur avancé mesurant la performance globale de la Supply Chain au niveau de l’efficacité des actifs.

Dans certaines entreprises, le Supply Chain Manager n’est pas seulement en charge de respecter la promesse en matière d’Order-to-Delivery, mais peut aussi être responsable du recouvrement des créances clients. La fonction de Customer Service remplit ce rôle en s’assurant qu’une livraison ne puisse avoir lieu si la créance relative à la livraison précédente n’a pas été payée.

Dans cet article, Marco Logistique se propose de vous montrer comment vous pouvez évaluer la capacité de votre Supply Chain à optimiser le Working Capital de l’entreprise, sachant que plus le temps de ce cycle est long et plus l’entreprise aura besoin d’actifs circulants. Il est à noter en plus que, si une entreprise présente un cycle d’exploitation négatif, c’est que celle-ci se fait payer par ses clients avant de payer ses fournisseurs.


Mais avant, nous vous inviterons à recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.
Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur WhatsApp.

Vous pouvez également vous procurer notre e-book portant sur l’utilisation du module déclarant dans SYDONIA++ en cliquant ICI.

Et enfin, pour tous vos besoins de Conseils Spécialisés ou d’Assistance dans la Gestion de votre Chaîne Logistique, bien vouloir nous transmettre votre requête 24/7 en cliquant ICI et nous vous recontacterons sous 24 heures pour la suite.

Comment utiliser le CCCT en quatre étapes ?

  1. Segmenter les produits et les canaux de distribution pour lesquels le CCCT est calculé ;
  2. Évaluer le nombre de jours de stocks par le rapport entre la valeur du stock et COGS par jour (Cost of Good Sold = coût des ventes);
  3. Évaluer le nombre de jours de créances clients par le rapport entre la valeur des créances et le chiffre d ‘affaires par jour ;
  4. Évaluer le nombre de jours de dettes fournisseurs par le rapport entre la valeur des dettes et le coût d’achats par jour.

Méthodologie et conseils

Le cash to cash cycle time est en général calculé tous les mois en faisant la moyenne des 3 derniers mois pour lisser les « nervosités » (il peut également être calculé de manière prévisionnelle : calcul sur les deux mois passés + mois à venir).

Avantages

  • Le CCCT est un indicateur unique et assez simple mesurant le besoin total d’actif circulant de l’entreprise.
  • Cet indicateur est à coordonner avec les 3 autres indicateurs de temps de cycle de l’entreprise : le temps de cycle de la Supply Chain (délai moyen d’approvisionnement, production & distribution), le Time to Market et le cycle de vie des produits. 

Précautions à prendre

  • Il existe une forte variation de cet indicateur entre les entreprises : il dépend fortement du secteur (relation avec les clients et les fournisseurs) et du type de production ;
  • Un indicateur de CCCT performant recouvre deux réalités différentes : Un délai de paiement fournisseurs très élevé (situation non pérenne faisant porter les contraintes par les fournisseurs), et un équilibre des délais de paiement et de recouvrement et un niveau de stock faible : situation de compétitivité.

 

Et vous, connaissez-vous d’autres outils qui pourraient aider le Supply Chain Manager à évaluer la capacité de sa Supply Chain à optimiser le Working Capital de l’entreprise ?

N’hésitez pas à rajouter vos contributions en commentaires.

En partageant votre expérience et vos connaissances avec la communauté des lecteurs du blog Marco Logistique, rappelez-vous qu’il y a toujours plus de bonheur à donner qu’à recevoir !

Et quelqu’un disait que la main qui donne fleurie, et celle qui ne donne pas pourrie.

C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, nous vous rappellerons que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-nous avec un commentaire, une mention j’aime, un abonnement à notre chaîne YouTube ou partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur WhatsApp.

Vous pouvez également vous procurer notre e-book portant sur l’utilisation du module déclarant dans SYDONIA++ en cliquant ICI.

Et enfin, pour tous vos besoins de Conseils Spécialisés ou d’Assistance dans la Gestion de votre Chaîne Logistique, bien vouloir nous transmettre votre requête 24/7 en cliquant ICI et nous vous recontacterons sous 24 heures pour la suite.

Les champions ont simplement une meilleure chaîne logistique !

 

Laisser un commentaire