Comment construire votre tableau de bord avec Microsoft Excel : Comment créer les vues d’analyse et de prospection de votre tableau de bord et définir les enchainements avec Microsoft Excel ?

En principe, la page de signalisation (première page de votre tableau de bord), assure un suivi précis et continu de la progression vers vos objectifs. Mais la visualisation globale d’un indicateur composite n’est pas toujours suffisante.

Pour une raison ou une autre, dans votre activité, vous pourrez vous poser la question « pourquoi ? » et quoi de mieux qu’une réponse immédiate ? Chaque indicateur présenté en page de signalisation sera lié à une ou plusieurs pages d’analyse présentant le détail des éléments utilisés pour sa construction, afin de remonter la chaîne de cause à effet. Les pages d’analyse répondent donc à la question « POURQUOI ? » et peuvent ainsi comporter des données dynamiques sous forme de tableau et de graphe, mais également des éléments de référence en offrant un accès direct à la base documentaire.

Dans cet article, nous allons donc voir comment construire vos pages d’analyse, vos pages de prospection et définir les enchaînements avec Microsoft Excel.

Mais avant, je vous invite à vous inscrire à mon bulletin d’information quotidien (inscription à la newsletter quotidienne), afin de recevoir tous les prochains articles à raison de deux par semaine (mardi et jeudi), directement dans votre courrier électronique.

La conception de chacune des pages d’analyse mérite une attention soutenue. Tous les éléments majeurs nécessaires à la compréhension d’un indicateur sont présentés sur cette page. En priorité, on retrouve les éléments de détail utilisés pour son calcul, ainsi que les éléments graphiques. Mais d’autres éléments facilitant la compréhension seront également les bienvenues, tant qu’ils ne surchargent pas la page. Toutes les références documentaires susceptibles d’éclairer un point en question devront être accessibles depuis cette page, pour vous permettre de perdre le moins de temps possible.

Pour que votre tableau de bord soit complet et remplisse efficacement son rôle d’aide à la décision, un autre niveau favorisant une réflexion de fond sera particulièrement propice. Cet autre niveau présente les pages de prospection et offre un éclairage par rapport aux données collectées. Il est particulièrement utile pour réfléchir avec un peu plus de recul sur la situation actuelle et explorer de nouvelles voies d’action. Les pages de prospection répondent à la question « COMMENT ? ». Votre tableau de bord sera efficace s’il propose des outils de prospection déjà configurés.

Notez bien : La construction proprement dite des pages d’analyse et de prospection sera traitées dans nos prochains articles, avec des cas pratiques clairement illustrés.

Votre indicateur peut être assimilé à une prise de température en un point précis de votre activité ou votre système. L’agrégation systématique des données détaillées n’est donc pas une solution universelle. Ne négligez pas les indicateurs construits directement à partir d’une information de détail, un peu à la manière d’une sonde.

Dans le prochain article qui sera publié mardi prochain à 12h00 (UTC+01:00), nous allons voir comment vous allez procéder afin d’assurer la continuité de la cohérence entre votre tableau de bord, vos objectifs et le système que vous piloter.

Et une fois de plus, je vous invite à vous inscrire à mon bulletin d’information quotidien (inscription à la newsletter quotidienne), afin de recevoir tous les prochains articles à raison de deux par semaine (mardi et jeudi), directement dans votre courrier électronique.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-moi avec un commentaire ou partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux et…

…A NOUS LA PERFORMANCE LOGISTIQUE !

One thought on “Comment construire votre tableau de bord avec Microsoft Excel : Comment créer les vues d’analyse et de prospection de votre tableau de bord et définir les enchainements avec Microsoft Excel ?

Laisser un commentaire