Comment améliorer la traçabilité dans votre chaîne logistique ?

La forte croissance des marches et le développement du commerce international ont provoqué une explosion des échanges transfrontaliers, entrainant ainsi l’évolution de la supply chain. Les chaines logistiques se complexifiant, une maitrise des flux d’information associés aux flux de produits s’imposait. Face aux nombreux reconditionnements et aux ruptures de charges que subissent un produit lors de son acheminement, il est apparu nécessaire d’identifier, de coder et de marquer les produits ou les groupes de produits, bref, d’assurer leur traçabilité tout au long de leur cycle de vie.

C’est ainsi qu’on distingue plusieurs procédés de traçabilité des produits, parmi lesquels on peut citer les codes-barres et la technologie RFID.

Dans cet article, nous allons d’abord voir en quoi consiste la traçabilité dans la chaîne logistique, ensuite nous allons aborder les potentialités des deux principaux systèmes de traçabilité existants dans ce domaine, notamment les code-barres et la RFID.


Mais avant, nous vous invitons à recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Aussi, pour poursuivre les échanges portant uniquement sur la LOGISTIQUE et ses métiers connexes sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre les groupes « Marco Logistique » sur WhatsApp ou sur Télégram.

Pour vous procurer notre e-book intitulé « IMPORT-EXPORT DE MARCHANDISES : Conseils, Trucs et Astuces pour payer le moins possible sans se faire berner », contactez-nous ici.

Enfin, pour tous vos besoins de Conseils & Accompagnement, de Formation & Coaching, de Cotations Logistiques (Transit & Dédouanement, Transport & Livraison, Stockage & Entreposage, Manutention Cargaisons & Matériaux, Expertise Cargaisons, Achat & Vente conteneurs, Assurance Cargaisons, Fret Maritime et Aérien), nous vous invitons à nous laisser un message via notre adresse mail ou via le formulaire de contact disponible ici et nous seront heureux de vous revenir dans les plus bref délais.


I-    Définition de la traçabilité

La traçabilité est l’aptitude à retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisation d’une entité au moyen d’identifications enregistrées (norme ISO 8402, puis norme ISO 9000, 1987).

Concrètement, la traçabilité consiste à suivre qualitativement et quantitativement un produit dans l’espace et dans le temps. Du premier fournisseur des matières premières et composants de base, jusqu’au détaillant en passant par les sous-traitants, les industriels et les prestataires logistiques.

Dans la chaine logistique, mettre en place un système de traçabilité consiste à :

  • Déterminer les responsables en cas de fraude ;
  • Effectuer des retraits en cas de problèmes, ou dangerosité d’un produit (rappels de véhicules par exemple) ;
  • Optimiser la gestion des stocks ;
  • Suivre le produit pendant le transport pour mieux prévoir la date de livraison et rassurer le client ;
  • Suivre un produit virtuel jusqu’à sa livraison (dans le e-commerce) ;
  • Respecter simplement la règlementation en vigueur.

Le premier procédé d traçabilité mis en place dans la chaîne logistique a été le système des code-barres, mais l’invention de la technologie RFID a bien révolutionnée la donne.

En effet, le code barre est un pilier essentiel de la stratégie de traçabilité dans la chaîne logistique. Mais au vu des dépenses faites pour sa mise en place, il convient de s’assurer que tous les maillons de la chaine prolongent le travail initial fait en amont. Ainsi donc intervient la RFID.

II-   Le système des code-barres

D’après l’encyclopédie en ligne Wikipedia, un code-barres, ou Code A Barres (CAB), est la représentation d’une donnée numérique ou alphanumérique sous forme d’un symbole constitué de barres et d’espaces dont l’épaisseur varie en fonction de la symbologie utilisée et des données ainsi codées. Il existe des milliers de codes-barres différents ; ceux-ci sont destinés à une lecture automatisée par un capteur électronique, appelé le lecteur de code-barres. Pour l’impression des codes-barres, les technologies les plus utilisées sont l’impression laser et le transfert thermique.

Il existe plusieurs types de codes-barres :

 Code-barre simpleCode carré
Date de création1 9521 999
ProtocoleEANQR code (ISO 18 004) ; Flash code
Dimensions12
Données encodées8, 10, 13 chiffres (EAN), possibilité de 15 et 18Jusqu’à 7 089 caractères alphanumériques
UtilisationGestion et vente de produits (y compris publications), étiquetage de biens, distribution de courrier ou de cargaison, indexation de documentsLien rapide vers conteneur en ligne, échange de données paiements, suivi de lots ou de pièces
Appareil de saisieLecteur de code-barresSmartphone, capteur spécial

Lors de la mise en place des code-barres, ils ont eu l’avantages de :

  • Réduire les temps de passage à la caisse ;
  • Favoriser les entreprises qui proposent de nombreuses références de produits ;
  • Enregistrer les produits vendus, empêchant les malversations en cas de non déclaration des transactions ;
  • Suivre plus précisément le stock ;
  • Favoriser le traitement statistique des préférences des consommateurs ;
  • …etc.

III- La technologie RFID

Selon Wikipedia, la radio-identification, le plus souvent désignée par le sigle RFID (de l’anglais Radio Frequency Identification), est une méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » (« RFID tag » ou « RFID transponder » en anglais).

a.    Fonctionnement de la puce RFID

La puce RFID est équipée d’un microprocesseur en silicium et d’une antenne en cuivre.

Le lecteur émet un champ électromagnétique qui active dans l’étiquette un signal radio à une fréquence prédéterminée. Les données contenues dans l’étiquette sont alors décodées et analysées par le lecteur qui transmet l’ensemble des données (numéro de lot, dates de livraison, prix, …etc.).

Il existe par ailleurs deux catégories de tag RFID :

  • Le tag passif : il encode une seule fois, il fournit les données au lecteur, sans qu’il ne puisse ajouter ou modifier quoi que ce soit ;
  • Le tag actif : il est muni d’une petite batterie qui donne la possibilité au microprocesseur de recevoir de nouvelles informations.

b.    Avantages de la RFID

  • Lecture écriture plus souple ;
  • Détection automatisée d’objets identifiés ;
  • Meilleure résistance aux agressions ;
  • Perte ou vol impossible ;
  • Grande fiabilité ;
  • Consignation de toutes les opérations lors la livraison du produit fini ;
  • Possibilité d’être placé à l’intérieur du produit.

En définitive, la RFID simplifie le processus de production et d’inventaire et donne une meilleure visibilité aux entreprises sur leurs chaînes logistiques.

Avec ses nombreux avantages, la technologie RFID offre une alternative intéressante aux codes à barres afin d’enregistrer rapidement et correctement les stocks dans les magasins et les entrepôts. Voici pourquoi elle présente donc un réel potentiel capable de remplacer le système de codes-barres :

  • Aucun contact visuel requis

Lorsque vous vous trouvez à portée du lecteur RFID, les données des transpondeurs RFID peuvent être capturées sans contact visuel ou physique. Les signaux radio peuvent pénétrer dans différents matériaux, du plastique au carton en passant par le bois. Les scanners de codes-barres, par contre, dépendent du faisceau laser ou de la caméra qui est dirigée directement sur le code à barres.

  • La lecture en masse améliore l’efficacité

Les lecteurs RFID peuvent capturer des centaines de transpondeurs simultanément. Les codes-barres doivent être scannés un à la fois.

  • Les étiquettes RFID sont robustes et discrètes

Les étiquettes RFID peuvent être très petites (< 1 mm) sans pour autant nuire à la fiabilité du scan, même si elles sont recouvertes de poussière ou endommagées de l’extérieur. Pour les étiquettes codes-barres, ces facteurs sont susceptibles de générer des impressions de mauvaise qualité.

  • Les puces RFID sont réinscriptibles

Les informations stockées sur les puces RFID peuvent être modifiées, améliorées, remplacées ou supprimées selon les besoins. Les codes à barres, une fois imprimés, ne peuvent pas être modifiés. De plus, les étiquettes de codes à barres ne sont généralement pas réutilisées.

  • Mémoire supplémentaire

Une mémoire supplémentaire peut être ajoutée à un transpondeur RFID afin de stocker davantage de données dans un produit (par exemple, des données de production, des données de maintenance, des caractéristiques) pour des requêtes avancées ou des recherches ciblées. Les codes à barres ne peuvent contenir qu’un nombre limité de caractères.

  • Données de capteur supplémentaires

Les puces RFID peuvent être couplées à des capteurs spéciaux pour surveiller, stocker et transmettre des données sur les influences environnementales telles que la température, l’humidité ou les rayons ultraviolets.

  • Sécurité avancée

Plusieurs mesures de sécurité pour l’authentification, le cryptage et la protection contre la copie sont possibles avec la technologie RFID.


C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, nous vous rappellerons que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Avez-vous aimé cet article ?

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre les groupes « Marco Logistique » sur WhatsApp ou sur Télégram.

Pour vous procurer notre e-book intitulé « IMPORT-EXPORT DE MARCHANDISES : Conseils, Trucs et Astuces pour payer le moins possible sans se faire berner », contactez-nous ici.

Enfin, n’oubliez pas que pour tous vos besoins de Conseils & Accompagnement, de Formation & Coaching, de Cotations Logistiques (Transit & Dédouanement, Transport & Livraison, Stockage & Entreposage, Manutention Cargaisons & Matériaux, Expertise Cargaisons, Achat & Vente conteneurs, Assurance Cargaisons, Fret Maritime et Aérien), nous vous invitons à nous laisser un message via notre adresse mail ou via le formulaire de contact disponible ici et nous seront heureux de vous revenir dans les plus bref délais.

Ensemble, Repoussons vos limites !

Liens utiles :

La vie c'est le partage !