Quels sont les facteurs critiques à prendre en compte pour une meilleure gestion de votre logistique inverse ?

Reverse logistique
Produits défectueux, périmés, recyclables, surplus dû à une erreur de quantité commandée entre autres, génèrent un flux retour tout au long du canal de distribution, partant du détaillant jusqu’au fournisseur. Selon Rogers et Tibben-Lembke (2001), la logistique inversée encore appelée logistique des retours, logistique inverse ou reverse logistique coordonne les flux physiques et d’informations des retours des produits peu ou non utilisés (après-vente), ou des produits usagés susceptibles d’êtr...
Plus