Quel rôle joue le plomb dans le transport maritime de conteneurs ?

Quel rôle joue le plomb dans le transport maritime de conteneurs ?

Le plomb fait partie intégrante d’un conteneur maritime d’expédition. Il est obligatoire, pour chaque conteneur, d’avoir au moins un plomb avant qu’une ligne maritime puisse permettent son expédition.

Les plombs peuvent se présenter sous de nombreuses formes, comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessous.

Selon la ligne maritime ou l’exportateur et le niveau de protection requis, les conteneurs peuvent être scellés avec l’une des combinaisons de plomb ci-dessus.

Cependant, le type préféré des transporteurs est le plomb à haute sécurité des joints de conteneurs, qui répond aux critères de la norme ISO PAS 17712.

Dans cet article, nous allons voir comment sceller un conteneur maritime.


Mais avant, nous vous inviterons à recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.
Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur WhatsApp.

Vous pouvez également vous procurer notre e-book portant sur l’utilisation du module déclarant dans SYDONIA++ en cliquant ICI.

Et enfin, pour tous vos besoins de Conseils Spécialisés ou d’Assistance dans la Gestion de votre Chaîne Logistique, bien vouloir nous transmettre votre requête 24/7 en cliquant ICI et nous vous recontacterons sous 24 heures pour la suite.


Les lignes maritimes ont leurs propres politiques en ce qui concerne les types de plombs qu’ils utilisent. Par exemple, MSC, Maersk Line, CMA-CGM, Cosco, Evergreen, ont toutes leurs propres stratégies avec de légères différences.

La plupart des lignes maritimes et surtout celles qui traitent avec les États-Unis, ont établi des exigences en matière de scellée des conteneurs, en vertu du code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires (ISPS) et du programme de partenariat douanier-commerce contre le terrorisme (C-TPA).

Les autorités douanières de la plupart des pays ont également leurs propres exigences en matière de déclaration des plombs, car ces exigences constituent un élément important de la chaîne d’approvisionnement et de la sécurité nationale.

 

Où sur le conteneur pouvez-vous placer un plomb ?

Il est impératif qu’un plomb soit présent sur le conteneur et qu’il soit placé au bon endroit.

 

Quel serait le bon endroit pour placer un plomb sur un conteneur ?

Un conteneur a deux tiges de serrure sur chaque porte. La porte de gauche se ferme d’abord, puis la porte de droite.

Ainsi, l’endroit le plus efficace où le plomb doit être placé est sur la porte de droite du conteneur, puisque c’est celle qui doit être ouverte en premier.

Le plomb peut être placé sur l’une ou les deux tiges de serrure. Si nécessaire, vous pouvez mettre un plomb supplémentaire sur la porte de gauche, mais qui n’a vraiment pas d’importance en termes de sécurité, à moins que la cargaison ne puisse être sortie par un seul des battants.

Certains conteneurs peuvent également être dotés d’un dispositif de verrouillage anti-vol (ATD) où un plomb de sécurité élevé peut être fixé, et un plomb optionnel fixé au bas de la troisième barre de verrouillage.

Dans la mesure du possible, les plombs de sécurité doivent être placés à la position « Secure CAM » à l’extrémité inférieure de la barre de verrouillage gauche de la porte droite.

Combien de plombs pouvez-vous placez sur un conteneur ?

Il n’y a aucune règle sur le nombre de plombs que vous pouvez mettre sur un conteneur maritime d’expédition. Cependant, un conteneur doit avoir au moins un plomb au bon endroit. Techniquement, il y a six endroits où vous pouvez placer des plombs sur un conteneur maritime.

Mais quel que soit le type ou le nombre de plomb que vous mettez, il est important de se rappeler qu’un plomb n’est pas conçu pour éliminer le vol. Il n’est même pas difficile de fermer ou de rompre un plomb. Même si dans certains cas, cette rupture peut très vite devenir un cauchemar.

Quoi qu’il en soit, la fonction principale du plomb est d’assurer que personne n’a eu accès à la cargaison à partir du moment où le conteneur a été scellé.

Toutefois, l’objectif du plomb n’est pas seulement de minimiser le risque pour une tierce personne d’accéder au contenu du conteneur, mais aussi d’éviter que quelqu’un n’introduise des choses illégales dans le conteneur comme : les drogues, les armes, la contrebande, la contrefaçon, berf, les produits prohibés.

Pour cette raison précise, les récepteurs de la cargaison/du conteneur doivent s’assurer que le numéro de plomb indiqué sur le connaissement/manifeste est identique au numéro du plomb présent physiquement sur le conteneur lorsqu’ils le reçoivent.

Un plomb avec un préfixe XYZ avant le 123456 est différent d’un plomb avec seulement 123456.

Un grand nombre d’expéditeurs et d’entrepôts d’emballage à l’origine prennent des photos du conteneur après qu’il ai été scellé, pour éviter les questions ci-dessus.

S’il y a une divergence entre le plomb du manifeste et celui du conteneur, le destinataire doit IMMÉDIATEMENT en aviser la ligne maritime et les inviter à une expertise conjointe de ce conteneur.

Il y a également beaucoup de conteneurs vides expédiés entre les zones de demande et les zones d’approvisionnement. Dans certaines régions du monde où le risque de clandestinité est élevé, certaines lignes maritimes peuvent également sceller ces conteneurs vides pour que les migrants illégaux, les réfugiés, les demandeurs d’asile, les trafiquants d’êtres humains, les terroristes, et autre n’aient pas accès aux conteneurs.

Comme mesure de sécurité supplémentaire, les conteneurs vides peuvent être chargés avec les portes face à face, de sorte qu’il n’y a i aucun moyen de les ouvrir sans les déplacer.

Ainsi, comme vous pouvez le constater, le simple plomb de conteneurs, sans prétention aucune, joue un rôle très important dans le commerce et la sécurité mondiale.

 

Et vous, connaissez-vous d’autre rôle du plomb dans le transport maritime de conteneurs ?

N’hésitez pas à rajouter vos contributions en commentaires.

En partageant votre expérience et vos connaissances avec la communauté des lecteurs du blog Marco Logistique, rappelez-vous qu’il y a toujours plus de bonheur à donner qu’à recevoir !

Et quelqu’un disait que la main qui donne fleurie, et celle qui ne donne pas pourrie.


C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, nous vous rappellerons que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-nous avec un commentaire, une mention j’aime, un abonnement à notre chaîne YouTube ou partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur WhatsApp.

Vous pouvez également vous procurer notre e-book portant sur l’utilisation du module déclarant dans SYDONIA++ en cliquant ICI.

Et enfin, pour tous vos besoins de Conseils Spécialisés ou d’Assistance dans la Gestion de votre Chaîne Logistique, bien vouloir nous transmettre votre requête 24/7 en cliquant ICI et nous vous recontacterons sous 24 heures pour la suite.

Les champions ont simplement une meilleure chaîne logistique !

 

Guide pratique à télécharger gratuitement : Comment construire votre tableau de bord de pilotage avec Microsoft Excel ?

Guide pratique à télécharger gratuitement : Comment construire votre tableau de bord de pilotage avec Microsoft Excel ?

Après la publication de mon e-book mardi dernier, j’ai reçu le retour de certains abonnés du blog disant qu’il ne parviennent pas à le télécharger pour multiples raisons.

J’ai donc pris la peine de passer ces raisons en revue et je vous propose une fois de plus aujourd’hui, le lien de téléchargement du document.

Et pour vous témoigner ma gratitude quant-à votre patience et votre soutien constant, je vous envoie en bonus le fichier Excel relatif à cette formation ainsi que le lien You tube de la vidéo.

 

Cliquez sur le lien ou sur la couverture du livre ci-dessous pour lancer le téléchargement du e-book svp…

Comment-contruire-votre-tableau-de-bord-de-pilotage-avec-micosoft-excel ?

 

couverture-tableau-de-bord-e

Ce guide vient ainsi compléter la formation vidéo que je vous ai déjà proposée et que vous pouvez retrouver sur ICI.

Et en bonus, je vous offre également le fichier Excel relatif à cette formation, que vous pouvez retrouver ICI.

 

Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture et excellente exploitation de ce guide… 🙂

Agréable weekend à tous et à toutes 🙂

Marco