Aurevoir SYDONIA, bienvenue CAMCIS

Les tests sur le système douanier SYDONIA++ ont commencé en 2005, deux années après le début des développements. SYDONIA++ est finalement entré en exploitation au Cameroun en 2007, en remplacement du système PAGODE (Procédure Automatisée de Gestion des Opérations du commerce Extérieur) qui était opérationnel uniquement dans la ville de Douala.  

Mais dans la vie, il arrive souvent des moments où, malgré les soins et les attentions, un malade ne répond plus favorablement au traitement qui lui est administré. Est-ce à ce niveau que nous sommes rendus avec le système SYDONIA++ ?

Dans cet article, nous allons aborder les limites du système SYDONIA++, ainsi que les motivations qui ont entrainer le gouvernement camerounais vers le développement de l’application de e-dédouanement CAMCIS.


Mais avant, nous vous inviterons à recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur WhatsApp.


SYDONIA++ est un progiciel propriété de la CNUCED qui, treize ans après sa mise en service, montre depuis peu, des signes normaux d’essoufflement dus aux nouveautés en matière de technologies de l’information et la communication, qui évoluent à un rythme extrêmement rapide et effréné.

Les ingénieurs Camerounais, bien que limités par les codes d’accès, ont apporté au système SYDONIA++, plusieurs adaptations pour essayer de répondre aux exigences des procédures douanières extrêmement évolutives et de plus en plus complexes.

N’étant pas une application web, SYDONIA++ ne peut être accessible à distance qu’à travers un intranet privé dont l’extension sur le territoire demande d’énormes investissements financiers. C’est la raison pour laquelle il n’est pas aujourd’hui disponible sur tous les sites douaniers.

Avec SYDONIA++, nous évoluons donc dans un environnement totalement imprévisible, livrés sans protection aux risques de dysfonctionnement ou même de désintégration. A côté de ce risque congénital, il convient d’ajouter les menaces en termes de sécurité ou encore d’intrusion humaine.

C’est à ce niveau que nous sommes rendus avec le système SYDONIA++ : Nul n’est en même de pouvoir prévoir ou même d’anticiper sa réaction lorsqu’il est sollicité pour une tâche donnée. Parfois, ses réactions surprennent même les donneurs d’ordre et les obligent à rebrousser chemin.

Et le pire dans tout cela est que le Cameroun est depuis longtemps privé de l’assistance technique de la CNUCED, qui recommande fortement de migrer vers la version actuelle de son système.

Il était donc grand temps de laisser SYDONIA++ au repos, et de tourner définitivement la page.

Bienvenue CAMCIS

Le 04 septembre 2015, a été signé à Yaoundé entre la société CAMPASS d’une part, et, d’autre part, l’Etat du Cameroun représenté par l’ex-Ministre des Finances ALAMINE OUSMANE MEY, le contrat de Partenariat Public Privé (PPP) N° 07638/PPP/MINFI/2015, relatif au projet de modernisation du système informatique de la Direction générale des Douanes.

Par le biais de cet accord, la société de droit camerounais à capitaux coréens CAMPASS s’engage à développer et à mettre à la disposition des Douanes camerounaises un nouveau système informatique exploitable par internet, à construire et à équiper un data center au siège de la Division de l’Informatique à Douala, ainsi qu’un deuxième pour réplication à l’identique en backup à Yaoundé.

En vue de recueillir les besoins pour le nouveau système, les ingénieurs coréens en charge des développements ont séjourné au Cameroun pendant de longs mois. Ils ont parcouru l’ensemble des services des Douanes, ils sont allés dans des bureaux offrant par la géographie ou la nature des activités des configurations différentes, ils se sont rendus chez les partenaires de la Douane : SGS, GUCE, commissionnaires en Douane agréés, aconiers, chargeurs, banques, Trésor, …etc. Ces tours leur ont permis de comprendre la nature des activités ainsi que les procédures particulières.

Ils ont enfin reçu de la Douane le Cahier de charges des spécifications fonctionnelles élaboré par le personnel de la Division de l’Informatique puis, enrichi au cours d’une vaste concertation organisée en présence d’une quarantaine de douaniers de tous bords et de tous grades.

A la fin de cette collecte des besoins, l’équipe coréenne a formulé des propositions de solutions qui ont été minutieusement examinées et approuvées par la Douane. Elles ont ainsi été répartis en plusieurs modules devant être développés en deux temps dans l’application CAMCIS.

Les premiers modules de CAMCIS qui entreront en exploitation au mois de février 2018 concernent :

  • Le manifeste et la gestion du fret ;
  • Le dédouanement ;
  • Le recouvrement ;
  • La gestion des risques ;
  • Le portail.

La seconde phase des développements de CAMCIS est prévue en 2019 et portera sur :

  • La gestion de la performance ;
  • Le contrôle a posteriori ;
  • Le système du contentieux douanier ;
  • La gestion des renseignements ;
  • La surveillance des passagers ;
  • La passerelle externe de la Douane ;
  • EWACS : Early Warning And Control System (Gestion des alertes).

La particularité du contrat CAMCIS avec les Coréens c’est qu’il prévoit le transfert de connaissances au profit des informaticiens et douaniers camerounais. Ce transfert s’est effectué à travers la participation aux travaux en Corée, la validation des choix de développement, l’implication dans les tests d’intégration et la formation de prise en main.

Dans nos prochains articles, nous vous proposerons avec plus de précisions, le rôle, les fonctionnalités, ainsi que les innovations de CAMCIS par rapport à SYDONIA++.


C’est tout pour cet article ! Mais avant de vous quitter, nous vous rappellerons que vous êtes libre de recevoir à tout moment et gratuitement, notre guide pratique portant sur la construction du tableau de bord de pilotage de votre activité avec Microsoft Excel, en cliquant ICI et en nous laissant juste votre prénom et votre adresse e-mail. Nous nous ferons un réel plaisir de vous envoyer votre lien de téléchargement directement dans votre courrier électronique, ainsi que tous nos prochains articles.

Avez-vous aimé cet article ?

Encouragez-nous avec un commentaire, une mention j’aime, un abonnement à notre chaîne YOUTUBE ou partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Pour poursuivre la discussion sur votre mobile, cliquez sur le lien ci-après pour rejoindre le groupe Marco Logistique sur Whatsapp.

Les champions ont simplement une meilleure chaîne logistique !

2 thoughts on “Aurevoir SYDONIA, bienvenue CAMCIS

  1. Nous avons aussi un gros problème. C’est la connexion
    Ont ne peut par travailler si la connexion n’ai par bonne .
    Je pensé que l’état devrait plus faire pour améliorer le problème de connexion

  2. Nous demandons à l’état de revoir le prix du stationnement.
    Car c’est trop cher on ne peut par quitté de 150f par jour à 2500 jour
    Je préfère un amendement pour des usagers qui abandonne leur véhicule au port . Comment on avait connue à l’époque. C’était l’enlèvement tardive qui coûtait 50mille par moi .qui bénéficient à notre douane .
    maintenant c’est n’ai plus car , c’est l’agonie qui bénéficie de tout ça

Laisser un commentaire